Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 20:20

Ma vie avec un prêtre

Malgré tous les obstacles rencontrés sur mon chemin, je fis ce qu’il y avait de mieux pour éduquer mon enfant. Je le voyais grandir et je voulais lui enseigner les vraies valeurs de la vie, naturellement j’avais encore à chercher pour lui donner tout le nécessaire afin de lui enseigner les bonnes voies. Mais avec toutes ces années, tout ça était déjà très loin, car j’avais oublié que les vrais valeurs se trouvaient dans la Bible seulement.

La Bible ! Depuis mon enfance, les prêtres nous conseillaient fortement de ne pas lire seul la Parole de D.ieu car, selon eux, nous ne pouvions comprendre ces Écrits... Car eux seuls étaient en mesure de les interpréter et d’en trouver toute la bonne signification ! Parce qu’ils ont suivis leur formation par des cours en théologie, et la théologie n’est que toutes les règles des religion qui nous mène nulle part, car ce sont des enseignement de l’hommes ! Je me résignais donc contre ma volonté, et je croyais malheureusement que ce Livre sacré leur était uniquement réservé pour eux...

Malgré cela dans mon cœur, je pensais et osais prier D.ieu et Jésus comme je le ressentais dans mon cœur mais, comme je trouvais D.ieu loin... Je ne Le connaissais vraiment pas du tout en raison du fait que ce sont les religieux seulement qui pouvaient s’approcher de D.ieu, et toujours selon eux, nous ne pouvions pas s’approcher de D.ieu sans eux, il fallait plutôt s’approcher d’eux. Ils nous ont enlevés notre foi en D.ieu seul, pour mettre notre foi en D.ieu par Marie et les autres saints. Mais aussi ils nous disaient qu’il fallait croire que c’est D.ieu qui peut tout... Nous voyons tout de suite quelle confusion on nous a transmis dans nos coeurs... Eh bien ! Ils nous ont donnés une fausse doctrine, parce qu’ils ont été eux même enseignés par leurs fausses doctrines religieuses… Comme c’est dommage pour ceux qui se confient en eux encore, car ils ne peuvent pas reconnaître la vérité sans Jésus Notre Sauveur. D.ieu seul est la vérité que nous devons rechercher par Jésus... Jésus dit qu’Il est le seul chemin, la vérité et la vie et personne ne peut aller à Dieu sans Jésus. Jean 14,6

Tout ce que je savais de D.ieu à cette époque, c’est qu’Il était Le Bon-D.ieu et que Jésus était né dans une étable, couché dans une mangeoire sur de la paille et nous apprenaient à prier Le Ptit-Jésus. En grandissant, on nous redisait sans cesse de prier le petit Jésus ainsi que Marie Sa mère; on nous ramenait toujours cette même image du Ptit-Jésus et que c’était Marie Sa mère, qui elle, rapportait fidèlement nos prières à Jésus pour qu’Il les exauce ! Quelle aveuglement qu’ils ont tous ces religieux...

Aujourd’hui, je sais très bien que cela est absolument faux ! Et, lorsqu’on nous parlait de Jésus-Christ Homme, on nous Le montrait comme une statue ou sur une image ! Tous, nous savions que les statues ou les images ne peuvent pas nous parler, n’y encore moins nous entendre, et ils ne peuvent évidemment pas répondre à nos prières non plus. Et ce n’est pas tout, le vendredi saint de chaque années, on crucifiait à nouveau Jésus à la croix. Le dimanche de Pâques, on Le ressuscitait et malgré Sa Résurrection, on Le laissait suspendu à la croix à l’année longue ! C’est à peu près tout ce que je savais de D.ieu. Je n’avais pas de révélation venant de D.ieu sur Lui-même, car Son Esprit ne m’habitait pas encore, alors j’étais à la merci de tous ces hommes religieux et moi-même je ne pouvais pas faire autre choses que de rester dans leur ignorance. J’étais bien embêtée pour parler de D.ieu à mon enfant, et je ne connaissais personne pour me parler du D.ieu Vivant de la Sainte Bible, afin que je puisse ainsi l’enseigner à mon fils.

Voici ce que D.ieu dit des statues

Exode 20, 3-5. Tu n’auras pas d’autres dieux devant Ma face. Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car Moi, l’Éternel, Ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui Me haïssent, et qui fais miséricorde jusqu’en mille générations à ceux qui M’aiment et qui gardent Mes commandements.

La Jalousie de D.ieu est une Sainte Jalousie parce que tout ce qui est en D.ieu est Pur et Saint. Le péché ou le mal ne peuvent cohabiter en Lui car Il est trois fois Saint ! S’il n’en était pas ainsi, Sa jalousie ne pourrait être justifiée et Il ne pourrait être Saint. Et si Ses qualités ne sont pas parfaitement Saintes, Lui-même ne serait pas Saint et, par le fait même, Il ne serait pas Le D.ieu Parfait de la Sainte Bible ! Mais Il est parfaitement Saint, Saint, et Saint dans tout ce qu’Il Est UN seul D.ieu en trois personne!

Donc, pour que Dieu habite l’homme sur la terre, l’homme doit naître de nouveau en Son Fils Jésus, et purifié par le Sang de Jésus qui ôte tout les péchés des hommes repentants, c’est la seule façon de communiquer avec Dieu par Son Fils Jésus-Christ. 1 Timothée 2,5. Il est Le seul intermédiaire entre Dieu et les hommes.

Lévitique 26,1. Vous ne vous ferez point d’idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle; car Je suis l’Éternel, Votre Dieu.

Jérémie 51,52. C’est pourquoi voici, les jours viennent, dit l’Éternel, Où Je châtierai ses idoles; et dans tout son pays les blessés gémiront

Deutéronome 11,16. Gardez-vous de laisser séduire votre coeur, de vous détourner, de servir d’autres dieux et de vous prosterner devant eux.

Ésaïe 42, 8. Je suis l’Éternel, c’est là Mon Nom; Et je ne donnerai pas Ma gloire à un autre, Ni Mon honneur aux idoles.

L’Éternel est Le seul Dieu

Ésaïe 44, 2,6-8. 2 Ainsi parle l’Éternel, qui t’a fait, Et qui t’a formé dès ta naissance, Celui qui est Ton soutien : Ne crains rien, Mon serviteur Jacob, Mon Israël, que j’ai choisi. 6 Ainsi parle l’Éternel, roi d’Israël et Son rédempteur, L’Éternel des armées: Je suis Le premier et Je suis Le dernier, Et hors Moi il n’y a point de Dieu. Qui a, comme moi, fait des prédictions (Qu’il le déclare et Me le prouve!), Depuis que j’ai fondé le peuple ancien? Qu’ils annoncent l’avenir et ce qui doit arriver! N’ayez pas peur, et ne tremblez pas; Ne te l’ai-Je pas dès longtemps annoncé et déclaré? Vous êtes mes témoins: Y a-t-il un autre Dieu que Moi? Il n’y a pas d’autre rocher, je n’en connais point.

Le Créateur du monde est Le seul Maître de l’histoire

Ésaïe 44, 24-28. Ainsi parle l’Éternel, Ton rédempteur, Celui qui t’a formé dès ta naissance: Moi, l’Éternel, J’ai fait toutes choses, Seul j’ai déployé les cieux, Seul j’ai étendu la terre. J’anéantis les signes des prophètes de mensonge, Et Je proclame insensés les devins; Je fais reculer les sages, Et Je tourne leur science en folie. Je confirme la Parole de Mon serviteur, Et J’accomplis ce que prédisent Mes envoyés; Je dis de Jérusalem : Elle sera habitée, Et des villes de Juda : Elles seront rebâties; Et Je relèverai leurs ruines. Je dis à l’abîme : Dessèche-toi, Je tarirai tes fleuves. Je dis de Cyrus : Il est Mon berger, Et il accomplira toute Ma volonté; Il dira de Jérusalem : Qu’elle soit rebâtie! Et du temple: Qu’il soit fondé!

La seule chose que les statues peuvent faire, c’est de créer des dépenses qui coûtent très cher au peuple. Tout les reste n’est qu’imaginaire et vaine !

Psaume 115,4-8. Leurs idoles sont de l’argent et de l’or, elles sont l’ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, Elles ont des yeux et ne voient point, Elles ont des oreilles et n’entendent point, elles ont un nez et ne sentent point, elles ont des mains et ne touchent point, des pieds et ne marchent point, elles ne produisent aucun son dans leur gosier. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles.

Psaume 115,17-18. Ce ne sont pas les morts qui célèbrent l’Éternel, Ce n’est aucun de ceux qui descendent dans le lieu du silence; Mais nous, nous bénirons l’Éternel, Dès maintenant et à jamais. Louez l’Éternel!

Je poursuis donc mon histoire...

Cela me peina beaucoup de reconnaître que j’étais parfaitement ignorante au sujet de D.ieu et que la religion ne pouvait m’aider davantage ! ... J’avais tant de questions qui demeuraient sans réponse. On me laissait entendre de ne pas poser trop de questions, car il y a des mystères divins qu’il ne faut surtout pas chercher à comprendre en raison du fait que nous ne sommes pas en mesure d’en comprendre les secret!... Il y eu même un jour qu’une religieuse qui me laissa entendre que D.ieu ne voulait pas de moi en raison de mon état pécheresse ! D’après elle, seul les religieux allaient au ciel. Je lui disais alors, mais nous ou va-t-on aller ? Elle m’a répondue : je n’en sais rien, peut-être au purgatoire ? … (Comment l’ignorance de la religion peut garder un peuple dans les ténèbres ???... !!!)

Lorsque j’entendis ces paroles, c’est comme si j’avais reçu un coup de poignard en plein cœur et je me disais alors : Ce n’est pas juste, pourquoi eux ? D.ieu les aimerait’Il plus et nous les petits misérables qui veulent s’en sortir non ??? Pourtant ce sont eux qui nous a enseignés le mensonge et bien d’autres péchés encore !!! Je ne comprenais pas à cette époque que D.ieu aime celui qui a un cœur repentant. Cette déclaration qui venant d’une religieuse m’a beaucoup blessée et son esprit de condamnation s’abattait sur moi, mais je savais au fond de moi que D.ieu n’était pas injuste...

Je savais mieux que personne que le péché était bel et bien présent dans ma vie; il se faisait même très lourd à porter et je voulais pourtant me défaire de ce poids énorme et je savais aussi que j’étais incapable de me débarrasser moi-même de mes péchés... Je me disais encore que, D.ieu pouvait sûrement m’ôter tous ces péchés dans ma vie. Mais comment ? Voilà justement en quoi se résumait tout mon dilemme...

Personne ne semblait en mesure de comprendre mon état troublé. Je pensai encore : Si eux ne peuvent m’aider et me dire où se trouve la vérité pour bien vivre, qui pouvait bien me le dire ! ? ! Je cherchais vraiment une réponse. Il y avait une totale incompréhension de mon état pécheur à cause de l’ignorance qui se trouvait marquée dans l’enseignement religieux. Je réalisai aussi que ces religieux n’en savaient pas plus que nous dans un sens, car l’Amour de D.ieu était bien loin d’eux. Comme excuse, ils essayaient de nous faire croire que nous ne pouvions pas comprendre. Après réflexion, je pensais qu’ils voulaient tout simplement garder tous ces secrets pour eux seul, pour la simple et bonne raison qu’ils se pensaient plus saints que nous !

Jésus a une réponse dans la Bible pour ces gens religieux comme Il disait aux scribes et aux Pharisiens dans l’Évangile de: Matthieu 23, 13, 23, et 25-28. Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! Parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux; vous n’y entrez pas vous-mêmes, et vous n’y laissez pas entrer ceux qui veulent entrer.
23 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! Parce que vous payez la dîme de la menthe, de l’aneth et du cumin, et que vous laissez ce qui est plus important dans la loi, la justice, la miséricorde et la fidélité: c’est là ce qu’il fallait pratiquer, sans négliger les autres choses. 25 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous nettoyez le dehors de la coupe et du plat, et qu’au dedans ils sont pleins de rapine et d’intempérance. 26 Pharisien aveugle ! Nettoie premièrement l’intérieur de la coupe et du plat, afin que l’extérieur aussi devienne net. 27 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! Parce que vous ressemblez à des sépulcres blanchis, qui paraissent beaux au dehors, et qui, au-dedans, sont pleins d’ossements de morts et de toute espèce d’impuretés. 28 Vous de même, au dehors, vous paraissez justes aux hommes, mais, au-dedans, vous êtes pleins d’hypocrisie et d’iniquité.

Nous sommes tous des pécheurs sans exception, moi comme tous les autres et les religieux aussi, il n’y en a aucun qui n’a pas péché, sauf Jésus !

Romains 3, 23-24. Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu; et ils sont gratuitement justifiés par Sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus Christ.

Malgré toutes les déceptions dans la religion que je rencontrais, je persévérais néanmoins dans ma façon de faire mes recherches momentanées dans la religion même, car je ne connaissais pas d’autre alternative qui pouvait s’offrir à moi. Je me faisais bien attentive pour écouter encore plus leur enseignement qui se donnait le dimanche à l’église par les prédications. Mais cet enseignement ne m’éclairait en rien du tout sur ce que je savais déjà... Et je ne savais pas grand chose.

Il fallait à tout prix que je trouve un moyen pour aller chercher la vérité ailleurs… Et je me posais la question : Qui pourrait bien m’aider ? Ohhhhh! Que je cherchais dont... Et soudain je me suis rappelée d’un ami qui était prêtre ! Je pensais justement à celui à qui je disais un jour : Je te rappellerai dans deux ans pour te montrer que je suis capable d’éduque mon enfant toute seule ! Et pourtant, il était l’un de ceux qui s’opposaient à ce que je ne garde pas mon fils. Je profitai de cette occasion pour l’inviter à venir souper chez moi afin qu’il constate par lui-même comment mon enfant était bien éduqué et combien il parlait déjà très bien son français pour ses deux ans !

Suite à cette rencontre, nous nous sommes vus souvent dans des groupes organisés par la pastorale et nous nous sommes attachés l’un et l’autre pendant toutes ces rencontres. Jusqu’au jour où je réalisai que je l’aimais ! Mais je ne voulais lui dire et je refusais cet amour que j’éprouvais pour lui..., en raison du fait que je me voulais de respecter le célibat du prêtre qu’il était. Je ne pouvais me permettre de me laisser aller dans ce sentiment d’amour pour lui. Alors, j’ai tout fait pour en finir avec lui dans l’intention de ne plus le revoir, afin de ne pas compromettre ses voeux. Avant que j’en finisse définitivement avec lui, je commençais par lui avouai par téléphone mon amour pour lui... Alors il me suggéra de se le dire en tête-à-tête et je l’invitai donc à venir souper une fois de plus, car j’étais certaine de mes sentiments pour ne pas céder à la tentation. Ainsi, nous avons discuté et après avoir bien mangé, il m’avoua à ma grande surprise que lui aussi était amoureux de moi !

Même après cette surprenante déclaration, je décidai quand même que tout cela devait se terminer là! Nous avons poursuivi notre discussion toute la soirée et tout en parlant de choses et d’autres,... il commença à manifester son opposition à ma décision concernant la rupture de notre relation amoureuse... évidemment, il a utilisé les charmes qu’il avait, et D.ieu sait qu’il en avait. Et après, après s’être rapproché suffisamment c’est comme si j’avais perdue conscience en me laissant aller dans ses bras. Et lorsque je repris ma conscience, je me trouvais tellement bien, que j’ai finis par ne plus résister et me laisser aller tout simplement par sa douceur et sa maturité masculine!...

Après les heures qui ont suivis, je demandais à D.ieu de me le donner comme époux, car il s’est donné à moi, donc, il ne pouvait plus être un vrai prêtre à cause de notre relation,... Et immédiatement, après cette prière très courte, D.ieu a touché mon cœur par un sentiment affirmatif; qui me disait oui, c’est lui qui sera ton mari et, au même moment, il y eut un doux pincement dans mon cœur qui me le confirma. Lorsque D.ieu nous confirme des choses dans nos coeurs, nous le savons sans hésiter que D.ieu a parler à notre esprit par Son Esprit, D.ieu nous a marié ce soir là.

Quelques semaines plus tard, nous décidâmes de vivre ensemble sans se marier devant les hommes parce la religion catholique ne nous le permettait pas. Alors, pour pouvoir garder le secret de notre union, il a fallut cacher la vérité de notre cohabitation et de notre relation amoureuse. C’est pourquoi, cet homme proposa de me faire passer pour sa servante devant tous. Même si je n’aimais pas cette proposition, j’ai accepté cette entente avec l’espoir de me marier un jour dans l’église. Si j’acceptai de vivre ce mensonge, c’était surtout en fonction de sa réputation...

Aujourd’hui, je sais très bien que c’est Le Sei.gneur qui unit les couples, et que le mariage vient de Lui. Je sais également que c’est Lui qui nous a unis mon mari et moi parce que notre union était impossible devant les hommes en raison de notre assujettissement religieux ! Si D.ieu a exaucé ma prière à cette époque, c’est que cet homme m’était destinée déjà par D.ieu et, par la Grâce infinie du Sei.gneur, tout cela faisait partie du plan de D.ieu pour défaire cette doctrine catholique, j’en suis certaine. C’était sûrement pour que je puisse écrire cette histoire spéciale. Glorifie Ton Nom Sei.gneur et que Ta Volonté soit faite selon Ton Plan, au Nom de Jésus. Amen ! ...

Nous avons acceptés de vivre ainsi sans se marier devant les hommes, parce que l’encadrement religieux faisait en sorte que la politique papale, obligeait ses vassaux à vivre inévitablement leur vie amoureuse dans la clandestinité à cause de leur célibat obligatoire !

Un an et demi plus tard, je donnai naissance à un beau garçon de huit livres et cinq onces, mais dans sa honte, cet homme ne voulut pas assister à l’accouchement de son fils parce qu’il avait peur du jugement d’autrui... Il me demanda alors de bien vouloir cacher sa paternité... J’acceptai donc encore avec tristesse cette situation et cela me mettait bien souvent dans l’embarra lorsque nous sortions ensemble. Malgré tout ce que l’on exigeait de nous-mêmes, nous espérions nous marier un jour pour être plus libres et de toujours dire la vérité devant nos familles et nos amis.

Cette année-là, à l’occasion du Synode de Rome, une décision très importante devait être prise sur la question du mariage des prêtres; nous avons tous deux espérés que le Pape accorde la permission aux prêtres de se marier. Mais le Pape à cette époque est décédé avant même d’avoir rendu sa décision. Alors nous nous sommes mis à espérer que le prochain Pape prendrait position sur la question et que la décision penche selon nos vœux. Mais le nouveau Pape ne voyait pas du tout la nécessité d’une telle démarche. Sa réponse fut un NON catégorique à la question du mariage des prêtres. Le Pape Jean-Paul2 décida même de ne plus prendre en considération aucune demande d’annulation des vœux d’aucun prêtre. Bien sûr, nous avons été extrêmement déçus d’apprendre cette décision papale qui nous a enlevé le seul espoir que nous avions de nous marier à l’Église Catholique...

Finalement, nous primes notre mal en patience et nous vécûmes les dix premières années de notre vie de couple en essayant de toujours cacher notre vie amoureuse... Pendant toutes les années qui passèrent, la situation dans laquelle je me trouvais alors se faisait toujours plus difficile à vivre. Car je perdais mon identité de femme marié. Je ne sortais pas beaucoup et j’avais hâte que cela change. Il y avait peu de gens qui me fréquentaient en raison de notre situation de concubinage. Alors que mon conjoint rencontrait beaucoup de gens à cause de sa profession pastorale, il se dégagea facilement de cette vie routinière qui était la mienne; je restais toujours à la maison et sans me plaindre à personne.

Voyant que notre situation ne changeait pas, mon conjoint me proposa un jour de rencontrer un autre homme qui pourrait me donner une vie plus normale et plus heureuse, une vie meilleurs de ce que je peux t’offrir, et nous ne serions plus obligée de cacher notre vie amoureuse ! Mais je ne voulus accepter sa proposition et lui répondis : Je t’aime malgré toute la situation que nous vivons et je veux continuer à vivre encore avec toi sans que tu sois obligé de changer notre façon de vivre... Mais il se montra inflexible et il m’a obligé de lui obéir contre mon gré. Le lendemain, je me suis préparer pour aller dans un café mondain afin d’y rencontrer un compagnon et lorsque je suis partie, je me suis retardé sur le bord d’une rivière tout en éprouvant une peine immense... Finalement, je décidai d’aller danser dans ce café, mais je n’avais vraiment pas le cœur à m’amuser avec un étranger. Je sentais que celui que D.ieu m’avait donné m’abandonnait et cela me brisa le cœur de voir qu’il m’obligeait à choisir un autre homme que lui pour que je vive avec celui-ci!... Ce soir-là, je fus incapable d’accepter l’idée que je donnerais ma vie à un autre homme !!! Lorsque je revins de la soirée, je lui ai dit avec une ferme assurance que : c’est toi que j’ai choisi et non pas un autre homme, puisque le seul que je veux aimer c’est toi ! Même si on ne se marie jamais devant les hommes, c’est avec toi que je veux vivre ! ... Alors il sembla prendre en considération mon ultime décision !

En écrivant ce passage de ma vie, le Sei.gneur me fit savoir que c’est Lui qui obligea mon mari à respecter notre union ! C’est aussi Lui qui m’a affermie dans ma décision pour tenir fidèlement mon engagement vis-à-vis de mon conjoint...

De plus, ce que je ne savais pas à l’époque, c’est que mon mari avait eu à mon insu des rencontres privées avec son évêques pour lui expliquer le dilemme dans lequel nous nous trouvions tous deux... C’est à cette rencontre que son Évêque l’obligea ainsi à prendre une décision en lui signifiant de manière sans équivoque de me quitter, de me marier ou d’aller au loin en mission afin de m’oublier ! Et dire qu’il a fallu seize longues années avant que mon mari m’avoua la nature de leurs entretiens ! ... Maintenant, je comprends mieux le pourquoi du fait qu’il me poussait à faire la rencontre d’un autre homme ! ... C’est pourquoi je lui pardonne.

Quelques mois plus tard, mon conjoint me proposa enfin de nous marier ! J’étais littéralement ravie de cette décision qui je pense, était causé par ma décision ferme de vouloir vivre avec lui! ... En cela, D.ieu a vraiment fait un autre miracle ! ... Par la suite, nous décidâmes de faire les démarches nécessaires pour nous marier civilement et sans nous préoccuper en aucune façon de la décision du Pape ! Notre mariage a eu lieu en 1981 à l’hôtel de ville de Montréal. Après le mariage, nous nous sommes mis à la recherche d’un emploi afin de pouvoir partager ensemble les coûts inhérents à notre nouvelle vie. Nos efforts dans notre quête d’emplois demeurèrent vains. C’est alors que nous primes la décision de nous acheter un commerce dans la localité de Sainte Agathe des Monts. Rendue sur place, je priai une fois de plus Le Sei.gneur afin qu’Il me fasse connaître le vrai bonheur pendant au moins deux ans du fait que je ne savais pas réellement ce que c’était que d’être vraiment heureuse dans une relation maritale...

Le Sei.gneur écoute toujours toutes nos prières, qu’elles soient courtes et simples; Il les entend et prend un vif plaisir à les exaucer en autant qu’elles soient conformes à notre bien et surtout selon Sa Volonté. Car D.ieu est un D.ieu de bénédiction. D.ieu fait du bien à ceux qui se confie en Lui. Oh!!! Il y a longtemps que le Sei.gneur m’habitue à voir juste à Lui...

Durant cette période, ce fut des moments délicieux pour mon mari et moi; nous respirions le bon air de vivre librement et sans aucune entrave, c’était tout à fait merveilleux... Nous étions vraiment heureux de vivre ensemble. Nous étions toujours en accord sur tout ce que l’on décidait pour bien faire fonctionner le commerce. Nous pouvions vivre normalement notre amour sans se cacher et l’on pouvait se promener librement la main dans la main aux yeux de tous et, sans honte... Gloire à D.ieu pour ce merveilleux bonheur !

Neuf mois plus tard, tout allait si bien que nous avons ouvert un autre commerce qui consistait en un comptoir de crème glacée ouvert huit mois par année. Nous étions les seuls à posséder ce genre de service spécialisé dans cette ville. Comme c’était bon de vivre comme ça, j’avais l’impression que je vivais un rêve... Et pourtant, j’étais bien éveillée... De jour en jour mon épanouissement de femme libre rayonnait de toute part car je prenais toujours plus d’assurance en moi ! J’allais travailler presque tous les jours avec un immense plaisir dans mon cœur. Nous nous sommes offert des choses que nous ne pouvions nous payer auparavant. En voici quelques exemples : de bons petits repas au restaurant souvent, des vêtements nouveaux, l’achat d’une autre maison, de nouveaux meubles, etc.,... c’était un bonheur qui dépassait toutes mes espérances ! ...

Après que les deux années se soient écoulées, nos commerces commençaient à moins bien rapporter, car la compétition se faisait de plus féroce. Face à cet état de fait, mon mari décida d’ajouter un quatrième commerce qui consistait en un centre de développement de photos rattaché au dépanneur même. Cette nouvelle acquisition demanda encore plus d’investissement et nous avons dû mettre toutes nos économies dans ce projet. Ainsi, avec les profits anticipés, nous espérions être en mesure de payer le reste de l’hypothèque et la nouvelle augmentation du loyer des commerces que le nouveau propriétaire nous imposait. Mais la création de ce nouveau commerce ne nous a pas aidés davantage. Bien au contraire, nos finances diminuèrent toujours et nous ne pouvions plus rencontrer les obligations financières que les commerces exigeaient. Nous ne savions plus quels étaient les moyens à prendre pour pouvoir continuer à gérer nos entreprises...

Je ne saurais dire pourquoi, mais je me doutais bien qu’il y aurait d’autres épreuves à venir, je le sentais mais je ne voulais m’y arrêter car il fallait y faire face de toute façon ! C’est alors que je dis à D.ieu que deux ans de bonheur cela n’étaient pas très long, et que j’aurais dû en demander plus ! Mais c’était comme ça et je ne pouvais rien n’y changer par moi-même. Il fallait que je l’accepte mais mon mari ne s’y résignait pas aussi facilement ! Il devenait de plus en plus nerveux et agressif; il éprouvait constamment un sentiment d’insécurité. Ce style de vie nous oppressait tellement que cela devenait insupportable pour lui. Je lui signifiais à un moment donné que je ne pourrais pas supporter encore bien longtemps son caractère négatif qui devenait très difficile à vivre..., parce cette attitude m’agressait vraiment beaucoup trop ! Son insécurité monétaire entre autre, le faisait tellement souffrir qu’elle le rendait littéralement malade.

Malgré tout, je lui prodiguais avec douceur les conseils appropriés afin de l’encourager mais, il les refusait d’une manière très agressive. Je voyais ma vie prendre un autre tournant. Nous fûmes donc dans l’obligation de réduire notre personnel pour pouvoir accomplir nous-mêmes le surplus des tâches dans le magasin, afin de réduire les coûts d’exploitation. Alors, pendant trois ans, nous avons été obligés de prendre des heures supplémentaires de travaille et cela nous a tellement épuisés tous les deux et que mon mari en a fait finalement une dépression.

Un dimanche matin, comme j’ouvrais le téléviseur, notre curiosité a été animée par une émission évangélique qui s’intitulait Au Centuple. Au moment où j’écris cela, je vois encore la direction du Sei.gneur qui nous donnait une solution à nos problèmes... L’animateur nous annonçait la Parole de D.ieu et nous disait combien le D.ieu de la Bible était Vivant ! Jamais auparavant je n’avais entendu quelqu’un parler de D.ieu de cette façon-là ! Alors j’ouvris toute grande mes oreilles pour entendre Ses Paroles qui me rappelaient un peu les lectures bibliques que mon père nous faisait jadis, mais ce souvenir était si loin. Je dis donc à mon mari : Si cet animateur nous dit que la vérité ne se trouve que dans la Bible, alors nous qui cherchons la vérité dans la religion, nous sommes donc forcément dans l’erreur ! Tu sais à quel point notre curé nous ennuie avec ses sermons qui nous culpabilisent et réprimandent tout le monde constamment! Et si cet Évangéliste avait raison en nous disant que la vérité se trouve dans la Bible seulement, qu’en dirais-tu ? ... Mon mari répondit je ne sais pas ! C’est alors que je me dis en moi-même: Comment se fait-il qu’il ne le sache pas ! Lui, qui a fait toutes ses études en théologie, comment se fait-il qu’il ne le sache pas ? Je n’y comprenais plus rien ! Il m’a pourtant affirmé qu’il fallait avoir suivi des cours en théologie pour comprendre la Bible !!! Alors, pourquoi il dit qu’il n’en sait rien ? C’était vraiment la confusion la plus totale !

Aujourd’hui, je sais que beaucoup de prêtres baignent dans la religiosité et n’y comprennent absolument rien à la vraie spiritualité, celle qui est directement inspirée par l’Esprit de D.ieu; ils n’en savent pas plus que ces pauvres gens qui cherchent la Vérité à travers eux ! ... Ils ne peuvent pas concevoir que, c’est seulement par la Foi dans la Parole du Christ que se trouve la vérité de D.ieu et le vrai sens de la vie spirituelle et cette dernière trouve son origine première dans CELUI QUI A TOUT FAIT PAR SA PAROLE ! LE D.IEU TOUT-PUISSANT, LE CRÉATEUR DE TOUTES CHOSES PAR JÉSUS-CHRIST POUR LUI.

Par la suite, je reconnus que je m’étais trompée... Je croyais qu’en étant avec mon mari qui a été prêtre, il pourrait m’éclairer davantage sur les réalités spirituelles, car je le croyais plus proche du D.ieu que moi, parce que les prêtres nous disaient toujours qu’ils étaient les représentants de D.ieu sur terre et c’est par eux que nous pouvions revoir la vérité! Oh!!! Quelle déception fut pour moi la découverte de cette erreur religieuse ! ...

Comme cette émission à caractère évangélique revenait chaque matin, j’éprouvais un vif besoin de l’écouter attentivement; et plus j’entendais ces témoignages, plus je trouvais des réponses dites avec bon sens et la clairvoyance de la Parole de D.ieu était bien compréhensif pour moi. C’est pourquoi je m’arrangeais pour ne pas en manquer une seule. Mais je me sentais tiraillée intérieurement, car mon mari me mettait en garde sur le fait que ce n’était pas une émission prônant les valeurs du catholicisme; il fallait donc se montrer méfiant à l’égard de cet Évangéliste ! (Je sais aujourd’hui que la Parole n’est pas une religion, la Parole est vivante comme Jésus est vivant, car Il est la Parole vivante et Il est La seul Sauveur par qui nous devons tous passés pour être sauvés). C’est pourquoi je sentais comme une force irrésistible qui me poussait à vouloir écouter quand même ces émissions à caractère évangélique...

Au fur et à mesure que j’écoutais les témoignages bibliques de cet évangéliste, ces Paroles renouvelaient petit à petit ma mémoire, étant donné que c’était des Paroles vivantes de la Bible et ces Paroles me donnaient les mêmes sentiments d’Amour que lorsque j’entendais les dire par la bouche de mon père vers l’âge de neuf ou dix ans... C’est à partir de là que je commençai à vouloir obéir à la Parole de la Bible par le conseil de l’Évangéliste qui nous disait de lire la Bible et que c’était la seule décision à prendre si on désirait connaître D.ieu... Wow!!! Cela n’a pas tombé dans les oreilles d’une sourde ! Gloire à D.ieu au plus haut des cieux et Paix sur la terre aux hommes qui aiment Jésus.

Bon, j’essayai de La lire et je pris de plus en plus conscience qu’il était vrai que je ne pourrais comprendre la Bible sans le concours d’un prêtre ou sans suivre des cours en théologie, car ce sont les paroles que mon mari m’avait déjà dit, qu’ils me revenaient constamment à mon esprit, parce que je croyais à cela !!!

Malgré la crainte d’un refus, je décidais à demander quand même avec insistance à mon mari de bien vouloir m’aider à lire et comprendre la Bible. Il me redit encore une fois : Tu n’y comprendras rien ! En ajoutant : Et je n’ai pas le temps ! ... Cela me peinait beaucoup de ne pas pouvoir compter sur lui... Je pensais qu’il comprendrait ma soif de lire et de comprendre ce si merveilleux Livre et que j’aurais par lui le privilège de recevoir des cours bibliques en particulier. Alors, je me suis dis : Eh bien, tu ne veux pas m’aider à comprendre, alors je chercherai toute seule ! Je me creusais vraiment la tête pour savoir comment je pourrais faire pour découvrir le vrai sens des Paroles de D.ieu sans l’aide de personne, car en faite, personne ne pouvait m’aider appart D.ieu par Son Esprit.

Et comme je n’avais toujours pas trouvé de réponses à mes questions, je continuai à suivre attentivement les émissions au Centuple; je sentais bien que cela commençait à fatiguer sérieusement mon mari... J’ai donc été obligée de les regarder en son absence et lorsqu’il revenait à la maison pendant que j’écoutais ce programme, je fermais tout simplement le téléviseur pour éviter des discussions aussi inutiles que désagréables.

Avec le temps, il y avait de moins en moins de dialogue entre nous et je sentais bien ses craintes vis-à-vis de ma démarche spirituelle. Cela devenait de plus en plus difficile à supporter et tous mes vieux sentiments d’abandon refaisaient surface... J’étais encore une fois de plus laissée à moi-même... Je ne savais plus à qui m’accrocher ou plutôt, à qui m’en remettre ! Je me trouvais vraiment désemparée, je ne savais plus comment prendre mon mari.

Par l’exemple de certaines personnes qui réagissent dans ces situations-là, l’alcool leur donnait un certain support, et je me suis mise à faire de même... Je me disais que si c’est bon pour eux, ça doit l’être aussi pour moi ! Ainsi je commençai à m’habituer dans le cercle vicieux des liqueurs fortes; et je n’aimais réellement pas cela, lorsque j’en prenais je me bouchais le nez afin de ne pas en sentir l’odeur; je me dépêchais à avaler le tout sans reprendre mon souffle, car je ne voulais pas prendre le temps d’y goûter non plus ! Ainsi, l’effet de l’alcool se faisait sentir plus vite car j’étais comme engourdi et je pouvais plus facilement oublier ce qui arrivait dans ma vie de couple. Mais lorsque je persistai dans cette mauvaise habitude, je devenais toujours plus triste; tous mes problèmes étaient amplifiés et je me rendais compte que l’alcool n’arrangeait rien du tout, bien au contraire, tout se compliquait et mon mari détestait cela ! ...

J’essayai par tous les moyens d’améliorer notre situation de couple, mais tous mes efforts furent inutiles. Mon dernier recours fut de consulter un travailleur social afin de susciter une intervention quelconque pouvant amener à une possible harmonie avec mon mari... Même si cela s’avéra vain, mon ultime espoir d’entente avec mon conjoint était finalement marqué par la désillusion !

Partager cet article

Repost 0
Published by Hectorine
commenter cet article

commentaires

Brigitte 06/01/2017 05:36

Bonsoir a tous

Je suis ici pour faire témoignage a un grand Mr grâce a qui ma vie a repris son sens . J'avais des problèmes de couple avec mon mari car je n'arrivais pas a faire d'enfants après 16 ans de vie commune avec mon homme et il m'a laissé et a demandé le divorce .Un soir sur le net j'ai vu les coordonnées de ce Mr que je vais vous présenté par la suite qui m'a rapidement faire revenir mon homme et avec ces médicament traditionnels j'ai maintenant 2 merveilleuses filles et un garçon avec mon homme .
Cet homme grâce auquel ma vie a repris son sens s'appel Maître Gbedekpogbe Médium, Voyant, Marabout sérieux, il vous aide à résoudre tous les problèmes auxquels vous ne trouvez pas de solution.
Remarquable spécialiste du retour de l’être aimé, il vous fait revenir définitivement l’élu de votre cœur
Domaine de L'amour Sentimental :
Le Retour Affectif - Le Retour D'Affection
Amour Perdu , Récupérer son Ex - l’Être Aimé - l’Âme Sœur , Se faire Aimé d'une Personne , Attirer une Personne (Homme/Femme) par un Sortilège d'amour ou Sort ,
L'Envoûtement Amoureux/L'entente Sexuel sur une Personne , Blocages Sentiments Amoureux Perdu , Sauvez/Protéger Son Couple , Annulé une Rupture/Séparation ,
Éloignement Rivalité/Jalousie ; Fidélité.

Je vous laisse son contact

Mail : maitregbedekpogbe@live.fr

Tel : 0022996141415

Merci de ne pas laissé vous abattre par les problèmes contacté le pour une vie parfaite .

Brigitte 06/01/2017 05:36

Bonsoir a tous

Je suis ici pour faire témoignage a un grand Mr grâce a qui ma vie a repris son sens . J'avais des problèmes de couple avec mon mari car je n'arrivais pas a faire d'enfants après 16 ans de vie commune avec mon homme et il m'a laissé et a demandé le divorce .Un soir sur le net j'ai vu les coordonnées de ce Mr que je vais vous présenté par la suite qui m'a rapidement faire revenir mon homme et avec ces médicament traditionnels j'ai maintenant 2 merveilleuses filles et un garçon avec mon homme .
Cet homme grâce auquel ma vie a repris son sens s'appel Maître Gbedekpogbe Médium, Voyant, Marabout sérieux, il vous aide à résoudre tous les problèmes auxquels vous ne trouvez pas de solution.
Remarquable spécialiste du retour de l’être aimé, il vous fait revenir définitivement l’élu de votre cœur
Domaine de L'amour Sentimental :
Le Retour Affectif - Le Retour D'Affection
Amour Perdu , Récupérer son Ex - l’Être Aimé - l’Âme Sœur , Se faire Aimé d'une Personne , Attirer une Personne (Homme/Femme) par un Sortilège d'amour ou Sort ,
L'Envoûtement Amoureux/L'entente Sexuel sur une Personne , Blocages Sentiments Amoureux Perdu , Sauvez/Protéger Son Couple , Annulé une Rupture/Séparation ,
Éloignement Rivalité/Jalousie ; Fidélité.

Je vous laisse son contact

Mail : maitregbedekpogbe@live.fr

Tel : 0022996141415

Merci de ne pas laissé vous abattre par les problèmes contacté le pour une vie parfaite .

Www.chemin-Spirituel.net

  • : Le blog de chemin.spirituel.net.over-blog.com
  • Le blog de chemin.spirituel.net.over-blog.com
  • : Ce deuxième blog est pour continuer à exhorter et encourager mes semblable et y ajouter ce que D.ieu fait encore dans ma vie. par l'Amour de D.ieu en Jésus-Christ Notre Sei.gneur et Sauveur. Toutes inspiration sont données par l'Esprit-Saint sans l'aide d'aucune religion, parce que D.ieu est une relation personnelle et non une religion. Ce sont les hommes religieux qui ont à fait des religions.
  • Contact

Profil

  • Hectorine
  • Shalom dans le Nom de Yeshoua. Je me nomme Hectorine Duclos je suis écrivaine dans le domaine spirituel, c'est un don que D.ieu m'a donné en l'an 1992 et je donne tous ces écrits pour la gloire de D.ieu. Amen!
  • Shalom dans le Nom de Yeshoua. Je me nomme Hectorine Duclos je suis écrivaine dans le domaine spirituel, c'est un don que D.ieu m'a donné en l'an 1992 et je donne tous ces écrits pour la gloire de D.ieu. Amen!

Recherche