Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2013 3 04 /09 /septembre /2013 14:04

Les dettes et les chrétiens - Olivier Derain - La pensée du jour

Posted: 03 Sep 2013 03:00 PM PDT


Nous sommes tous confrontés un jour ou l’autre au choix d’emprunter de l’argent à une personne ou à une institution financière.

Cependant, les dettes doivent être prises très au sérieux dans notre vie spirituelle pour éviter de se retrouver dans des situations désagréables et humiliantes ! Beaucoup disent qu’ils aimeraient donner au Seigneur, mais qu’Ils ne peuvent pas, car…ils sont endettées jusqu’au cou. Dans cette pensée du jour, nous allons prévenir plutôt que de guérir sur ce sujet d’actualité.

Avant même de penser à emprunter, méditons sur ces quelques vérités :

  • Il faut d’abord comprendre qu’une dette est une spéculation (on imagine/croit/pense que) sur mon futur (qui peut rencontrer des difficultés). Puis-je engager mon avenir sans y réfléchir sérieusement (sur des probabilités) ?
  • Une dette, c’est un lien avec celui à qui j’ai emprunté de l’argent. Je vais revoir cette personne. Même si je tente de la fuir, elle viendra à moi pour récupérer ce qui lui est dû.
  • Ce que j’ai emprunté, je vais devoir le rembourser de toutes les façons (de gré ou de force), ce jusqu’au dernier sou avec les intérêts. L’argent emprunté n’est pas gratuit et dans certains pays il coûte très cher (Ex : au Burundi, les taux varient entre 22% et 16 %). Si j’emprunte, sans rien produire (ce que je déconseille fortement), je vais creuser un trou que je ne pourrai jamais remplir.
  • J’aurai des ennuis si je n’honore pas mes engagements dans les temps.

Proverbes 22 : 27

27 Si tu n'as pas de quoi payer, Pourquoi voudrais-tu qu'on enlève ton lit de dessous toi?

Le manque d’ordre dans nos priorités financières est la source principale des dettes.

Beaucoup de chrétiens prient pour que Dieu les sortent des trous dans les lesquels ils se sont eux-mêmes jetés. Dieu doit être le « Grand Réparateur » de leurs bêtises. Certains vont même jusqu’à accuser Dieu d’avoir permis qu’ils s’endettent.

Quand nous nous focalisons sur nos biens personnels (cela créé de la convoitise), plutôt que dans l’investissement du Royaume de Dieu, nous échouons immanquablement dans nos finances.

Les dettes à long terme sont un échec. Elles nous bloquent pour donner plus au Seigneur, et donc nous empêchent d’une part d’être une bénédiction pour financer le Royaume de Dieu et d’autre part, cela bloque notre prospérité Divine.

Quel type de relation vous avez avec l’argent ?

Est-ce pour vous un instrument que vous avez dans les mains pour financer le Royaume de Dieu en premier ?
L’argent sert-il à satisfaire vos besoins avant tout ?

La Bible ne dit pas que les dettes sont interdites par Dieu, mais elle nous avertit que celui qui prête domine sur celui qui emprunte. Il y a des situations où les dettes sont un mal nécessaire, par exemple lors de l’achat d’un bien immobilier ou encore des investissements dans un business en vue de produire plus. Nous pouvons alors avoir besoin d’une institution financière pour nous aider à réaliser notre rêve. Cependant, nous devons être capables de mettre de l’argent de côté AVANT d’envisager de faire des emprunts (les financements à 100% sont de plus en plus répandus, mais les risques d’endettement sont largement accrus). Nous devons nous en écarter au maximum.

Quelques questions à se poser avant de penser à emprunter de l’argent :

  • Ai-je de l’argent de côté ?

Vouloir emprunter sans être capable d’épargner un tant soit peu, est dangereux et prouve que nous n’aurons pas la capacité de rembourser un emprunt. Il est bon d’avoir entre un tiers et la moitié de la somme qu’on veut emprunter (sauf pour un bien immobilier, ce sera souvent moins).

  • Est-ce « l’affaire du siècle » ?

Certains plans paraissent alléchants, et nous poussent à prendre des décisions impulsives pour ne pas manquer cette affaire du siècle (Voir Prov. 21 : 5).
La précipitation nous amènera dans la disette. Combien parmi nous, avons-nous fait les frais de ce genre de trucs ‘miraculeux’ qui paraissaient venir du Seigneur. Des offres par Internet, des personnes qui nous proposaient des « affaires en or » avec des profits à 500 % en un jour ! Sauf que ce jour n’est jamais arrivé et on s’est retrouvé par terre avec seulement nos yeux pour pleurer.

  • Ai-je fait un bon business plan ou suis-je aveuglé par un profit futuriste éphémère très mal calculé ?
  • Ai-je vraiment besoin de ce que je veux acheter ?

Si votre achat peut attendre, il est inutile de contracter une dette pour un simple petit plaisir qui n’a rien de vital.

  • Ai-je vraiment l’intention de rembourser (en faire une priorité pour me dégager de ce lien au plus vite) ?

Cette question peut vous étonner, mais on trouve un certain nombre de chrétiens qui sont tristement dans ces mentalités du monde et qui n’ont aucune intention d’honorer leurs engagements !
Si vous avez la ferme conviction de rembourser, alors vous ferez tout votre possible pour vos dégager au plus vite du lien de la dette.

  • Cela commence-t-il à prendre le dessus sur ma relation avec Dieu ?

Cela devient déséquilibré quand vous ne pensez qu’à ça, que vous le voulez absolument, vous y pensez tout le temps, même en louant le Seigneur.
Dieu est capable de pourvoir de multiples façons à nos besoins, sans que nous ayons à nous inquiéter ou même souvent à contracter des dettes. C’est juste une question de foi, de mentalité, de compréhension et de pratique des lois du Royaume de Dieu. Nous devons calmer nos pensées et remettre les choses matérielles à leur place, même si elles ont leur importance (Il ne faut pas tomber dans l’excès inverse non plus).

Je voulais aussi rappeler un point important pour terminer. Ne faites pas de dettes entre chrétiens. Cela peut briser les relations et même des églises entières. Je vous conseille de lire ou relire cette pensée du jour : « Les dettes entre chrétiens », qui vous épargnera bien des déboires.

En résumé évitons les dettes et pratiquons ce principe biblique :

Romains 13 : 8

8 Ne devez rien à personne, si ce n'est de vous aimer les uns les autres; car celui qui aime les autres a accompli la loi.

Moins nous devons d’argent à qui que soit, plus nos nuits seront paisibles ! Un peu de patience et de sagesse dans l’ordre Divin nous éviteront biens des tourments inutiles.

Prions ensemble cette prière : « Père dans le Nom de Jésus je viens à Toi, je Te demande de la sagesse concernant la gestion de mes finances. Je veux mettre mes priorités en ordre et apprendre à financer ton Royaume en premier. Je crois que si je m’occupe de Ta maison, tu T’occuperas de la mienne au temps convenable. Père je refuse de convoiter, mais je veux vivre en étant prospère à tous égards étape après étape. Merci de m’aider dans le Nom Puissant de Jésus. Amen ! ».

Cette pensée du jour a été écrite par Olivier Derain


Vous aimez Enseigne Moi ? Aidez-nous à accomplir la vision du Seigneur en faisant un don aujourd'hui.

Poster un commentaire - Lire sur le site

Partager cet article

Repost 0
Published by Hectorine
commenter cet article

commentaires

Www.chemin-Spirituel.net

  • : Le blog de chemin.spirituel.net.over-blog.com
  • Le blog de chemin.spirituel.net.over-blog.com
  • : Ce deuxième blog est pour continuer à exhorter et encourager mes semblable et y ajouter ce que D.ieu fait encore dans ma vie. par l'Amour de D.ieu en Jésus-Christ Notre Sei.gneur et Sauveur. Toutes inspiration sont données par l'Esprit-Saint sans l'aide d'aucune religion, parce que D.ieu est une relation personnelle et non une religion. Ce sont les hommes religieux qui ont à fait des religions.
  • Contact

Profil

  • Hectorine
  • Shalom dans le Nom de Yeshoua. Je me nomme Hectorine Duclos je suis écrivaine dans le domaine spirituel, c'est un don que D.ieu m'a donné en l'an 1992 et je donne tous ces écrits pour la gloire de D.ieu. Amen!
  • Shalom dans le Nom de Yeshoua. Je me nomme Hectorine Duclos je suis écrivaine dans le domaine spirituel, c'est un don que D.ieu m'a donné en l'an 1992 et je donne tous ces écrits pour la gloire de D.ieu. Amen!

Recherche