Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 15:03
Témoignages et Commentaires sur les images taillées


L'icône est bien une image "sacrée" faisant partie de la liturgie. Elle fait l'objet d'un culte. Culte taxé d'idolâtrie par l'édit de l'empereur Léon III en 730 ( épisode de l'iconoclasme) et la VÉNÉRATION des images fut définitivement rétablie en 843. Les mots utilisés pour définir et ré-introduire les icônes dans la liturgie sont explicites. De plus les thèmes de ces dits "Icônes" sont des figures ou scènes tirées des deux testaments, soit l'incarnation mais également l'hagiographie ( science qui étudie la vie des saints. Née de l'importance donnée au Moyen Âge à la vénération due aux saints de l'église chrétienne. Elle trouve ses sources dans les "actes des martyrs", mais aussi dans les bulles de canonisation).

Cela est bien de l'idolâtrie

Dieu nous interdit la représentation de toutes choses spirituelles "et même des Icônes". Elles amènent à l'idolâtrie, malheureusement . Et sachant ce qui se cache derrière une idole. Nous devons être plus que prudent sur ce point.

Shalom
Franck  =  franck.courbet@skynet.be
 


  Ce même sujet des icônes ou images, etc.
 vient du commentaire de Terry du club = 
bethyeshouah@clubs.voila.fr

 
Chers vous tous,
Ces histoires d'icônes ou de statues font encore courir les doigts sur les claviers et j'ai décidé de faire courir également les miens !
 
... À savoir, aller voir votre prêtre ou votre évêque, est très judicieux. Pourquoi ? Si ce dernier est une personne digne de confiance, aimant Dieu avant lui-même et avant son église (au sens large du terme) alors il vous dira la vérité et il vous mettra en confiance.
 
Ce conseil, il y a 22 ans, je l'ai suivi. J'étais "catholique" et Dieu a mis sur mon chemin un pasteur qui me fit voir les Écritures comme jamais je ne les avaient vues, bien sûr ! J'étais assez étonnée, choquée voir même perturbée de ce que je lisais dans la Bible en totale contradiction avec un "certain enseignement catholique". Et après multitudes questions qui s'entrechoquaient dans ma tête, je décidais d'aller voir mon abbé. C'était un homme très ouvert et aimant beaucoup les jeunes et digne de confiance (sur un certain plan). Notre entretien dura quelques heures. Ma question principale, celle qui brûlait le plus dans mon coeur était celle-ci (c'est peut-être naïf mais à l'époque, je n'avais que 18 ans) : si je quitte les rangs catholiques et je décide de marcher dans les rangs évangéliques, ne vais-je pas trahir Dieu ? J'avais, en effet, l'impression qu'en quittant l'église catholique romaine j'allais trahir le seul Dieu que j'avais jamais connu et prier, même si je me disais que c'était le même Dieu ! Il me dit que Dieu n'était pas plus catholique qu'évangélique et que si je décidais de Le suivre dans les rangs évangéliques je ne commettrai certainement pas d'erreur, que c'était tout le contraire car les chrétiens évangéliques s'attachent bien plus à la Parole de Dieu que les catholiques. Mais alors, lui dis-je, si vous êtes d'accord avec eux, pourquoi continuer d'enseigner des erreurs, mettre des statues, des images,.... Il me raconta alors une anecdote le concernant.
 
Losqu'il était arrivé dans la paroisse, il alla à l'église et retira toutes les statues qui s'y trouvaient, il les mis au fond de son jardin mais il fut sévèrement réprimandé et du tout remettre en place. Et puis il me dit, c'est un choix que j'ai fait d'être prêtre, j'ai un toit, un salaire et du temps à donner et à consacrer aux autres. J'ai bien essayé de lui dire qu'il pourrait faire tant de choses s'il se confiait au Seigneur mais apparemment, la sécurité matérielle était quelque chose de difficile à quitter pour lui. Il ne nous appartient pas de juger !
 
Alors, et en conclusion, la Parole de Dieu et donc Dieu Lui-même dit : PAS DE STATUE, PAS D'IMAGE, je pense qu'il y a eu assez de versets mentionnés pour que cela soit clair mais l'homme est ainsi fait qu'il essaiera toujours de trouver un subterfuge pour aller dans son sens à lui et pas toujours dans le sens de Dieu.
 
 Ce subterfuge se trouve dans nos pensées (je pense que ceci ou que cela), dans ce que nous croyons, dans nos impressions mais tout cela, si ce n'est pas conforme à la Parole de Dieu ne sert à rien et c'est même une grave erreur.
 
Depuis quand nos propres pensées, impressions ou sentiments valent mieux que la Parole de Dieu ? Avez-vous trouvé quelqu'un qui soit plus intelligent que Dieu ? Moi pas ! Des hommes qui se croyaient plus intelligents que Dieu en voulant "améliorer" (comme si Dieu n'avait pas fait toute chose parfaite) certaines choses, ont interdit aux prêtres de se marier (un exemple parmi tant d'autres), même s'il est parfois bon de rester célibataire pour celui qui s'en sent capable, ce n'est pas du tout un commandement divin. Mais l'homme a fait une interdiction d'un acte préconisé par Dieu.
 
Tout le contraire de ce que Dieu dit ! Je connais un personnage odieux qui essaie toujours de faire croire aux hommes le contraire de ce que dit Dieu, peut-être le connaissez-vous aussi ? Un autre exemple est celui du fait de ne pas pouvoir manger de la viande le vendredi saint. Bien sûr ce n'est écrit nulle part et ce n'est pas un péché que de manger du poisson ce jour-là. Mais là où la chose se corse c'est que des personnes ont été tuées pour avoir osé mangé de la viande le vendredi saint alors qu'aujourd'hui dans presque tous les milieux catholiques, ce n'est plus une interdiction, chacun fera comme il veut.
 
Finalement, ces innocents sont morts pourquoi ? Au nom de quoi ? D'une loi stupide mise en place par l'homme, sans aucun fondement biblique et qui finalement n'était valable que quelques dizaines d'années ! La loi des hommes est éphémère, tout comme eux d'ailleurs !
 
Alors, ce n'est pas ce que disent les curés, pasteurs ou rabbins qui est important mais ce que Dieu dit, ce qu'IL enseigne sans aucun risque d'erreur car IL est le seul à ne jamais se tromper, JAMAIS !
 
Que le Saint d'Israël vous bénisse tous abondamment. Shalom (paix et bénédictions)
 
Encore un petit mot :  je n'ai besoin d'aucune statue, d'aucune image pour trouver la communion avec le Seigneur ou pour que celle-ci soit plus intense. Il suffit que je ferme les yeux. Il suffit que je réalise à quel point le Seigneur m'aime, nous aime et à quel point je l'aime et la communion vient immédiatement, parce qu'avant même de fermer les yeux, le Seigneur était déjà présent et c'est dans sa présence que se trouve la communion avec Lui et lavés dans son sang précieux, nous pouvons alors nous approcher de son trône pour le prier et pour intercéder pour nous-même et pour tous ceux qui en ont besoin (et ils sont nombreux). Que Son Saint Nom soit béni !
 
Terry



Témoignage de Jacques Sobieski Webmaster du site :
  http://www.bethyeshoua.be



 SHALOM

Cette histoire est touchante car il s'agit d'une expérience vécue. La puissance de Dieu s'accomplit non dans nos idées ou nos pensées mais dans ce que Lui - le Dieu Vivant - fait dans nos vies. L'expérience personnelle avec le Dieu Vivant - il n'y a que ça de vrai. Et je suis heureux de cette discussion car elle nous permet d'apprendre où se trouve la Vérité.
Judith, tout comme ce prêtre, ont un vécu différent du nôtre. Personnellement d'origine catholique, les images ne m'ont jamais tourmenté car la religion en soit ne me disait pas grand chose. J'étais embarqué sans le vouloir dans une tradition familiale dont je n'étais pas le guide. Ce n'est que des années plus tard qu'ayant été aimé par le Messie Yeshoua - Jésus Christ que mes yeux se sont ouverts sur la vanité de la tradition et de l'imagerie pieuse inutile. Et en ce qui concerne l'imagerie pieuse, je suis à même de vous en toucher un mot puisque polonais de naissance, les images idolâtres et les statues ont parsemé l'entièreté des murs de la maison de mes parents. Je me souviens de cette tapisserie où on voit la "sainte vierge noire de Czestochowa" ce tableau, exposé il y a des années avait été agressé au couteau par un iconoclaste. La blessure se mit à saigner du sang. Depuis lors, des centaines de milliers de "pèlerins" parcourent le monde chaque année pour venir adorer la vierge de Czestochowa. Si vous avez le malheur d'aller prêcher la Bonne Nouvelle de l'évangile dans certaines villes polonaises, ne risquez-vous pas de vous faire sévèrement réprimander ?
Je me souviens aussi de l'imagerie idolâtre télévisée où mon père ardent défenseur papal, nous obligeait à nous agenouiller devant la télévision pour recevoir la "bénédiction papale urbi et orbi" du pape. Le Vatican avait décrété à l'époque que la bénédiction "urbi et orbi" était "valable" à travers la télévision mais il fallait pour cela se prosterner dans la télé !!! Et malheur à ceux d'entre nous qui aurait refuser de le faire.!!!
 
Et alors, jusqu'où le diable ira pour "séduire même les élus s'il le pouvait" ... réveillez-vous bon sang. Moi, je connais ce que vous vivez et connaissez mais j'en ai été délivré par la puissance du sang de l'Agneau.
 
Alors ?
Que Dieu vous éclaire. (moi je suis tout heureux de lire notre sœur Terry qui a enfin pris un moment pour commenter par écrit ce qu'elle lit)

SHALOM
Jacques Sobieski :
___________________________________________________

Et encore le témoignage de mon frère Jean Pierre:


Le deuxième commandement. 

Chers amis en Yéshoua HaMashiah, Shalom.
Je vous écris aujourd'hui sur le 2e commandement. La petite corne a bien changé la loi de Dieu. Mais le Messie a la victoire. 

Dans Exode 20 :4-6 nous lisons ceci : « Tu ne te feras pas une image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
Tu ne te prosterneras point devant elle, et tu ne les serviras point ; car moi, l’Eternel, ton D.ieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la quatrième génération de ceux qui me haïssent, et qui fais miséricorde jusqu’à mille générations à ceux qui m’aimant et qui gardent mes commandements ».

Je sais que plusieurs lecteurs sont surpris par ce commandement. Ils ont raison ! Parce que ce commandement ne se trouve pas dans le livre avec lequel on les enseigne. Et pour boucher le trou, le dixième est divisé par deux pour ne pas en modifier le nombre.

Dans plusieurs coins du monde, vous verez des statues d'un homme ou d'une  femme dresser; Des hommes, des femmes et des enfants y vont pour adorer. C'est  l'oeuvre de l'adversaire.

 Oui, beaucoup d’hommes et de femmes se prosternent devant les images taillées, sans savoir qu’ils sont en train de transgresser le deuxième commandement de D.ieu. Ceux qui en sont conscients se donnent cette raison pour calmer leur conscience : « Nous nous prosternons devant les idoles pour prier ; mais notre cœur n’est pas sur elle, il est plutôt sur Dieu ».

  Peut-on accorder du crédit à ce raisonnement ? D.ieu est clair là-dessus. Il dit : « tu ne te prosterneras point devant elles ».
Il n’est pas permis de justifier un péché. Celui qui se justifie jette le tort sur son créateur. Quand nos premiers parents péchèrent (Genèse 3 :6), ils justifièrent leur péché (Genèse 3 :11-13). Mais justification ne modifia pas les conséquences du péché. (Genèse 3 :14-19). Quand D.ieu a dit, aucune philosophie ne peut enlever sa parole. Philosopher c'est creuser sa propre tombe.
 A Babylone, quand le roi Nébucadnetsar éleva une statue d’or (Daniel 3 :1), et obligea tous les peuples à se prosterner devant elle (Daniel 3 :4-5), avec la peine de mort pour celui qui n’obéirait pas (Daniel 3 :6), trois juifs décidèrent de rester dans la volonté parfaite de Dieu. Ils ne se créèrent pas de faux raisonnements pour transgresser le deuxieme conseil de Dieu. Ils pouvaient bien dire comme les autres juifs qui se trouvaient aussi en captivité : « Nous allons nous prosterner, mais notre cœur ne sera pas sur l’idole, mais sur D.ieu ». Ils pouvaient se donner cette raison qui apparemment est très normal. Mais ils savaient qu’avec la loi de L’Eternel, il n’y a pas de compromis (Jacques 2 :10).
Yéchoua Hamachia’h dit : « Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le père en esprit et en vérité ; car ce sont là les adorateurs que le père demande. D.ieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent, l’adorent en esprit et en vérité » (Jean 4 :23-24). L’homme n’a pas besoin de représenter D.ieu pour l’adorer. Ce sont les païens qui font cela.
Parlant des coupables, l’Eternel dit ceci : « Ils sont donc inexcusables, puisque ayant connu D.ieu, ils ne l’ont point glorifié comme D.ieu, et ne lui ont point rendu grâce ; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous ; et ils ont changé la gloire du D.ieu incorruptible en images représentant l’homme corruptible… » (Romains 1 :21-23).

« …aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas vos coeurs … » (Hébreux 3 :7-8).

Soyez bénis au nom de Yéshoua HaMashiah

©Shaliah, Jean-Pierre Nokam

Partager cet article

Repost 0
Published by Hecto - dans LES IMAGES
commenter cet article

commentaires

Www.chemin-Spirituel.net

  • : Le blog de chemin.spirituel.net.over-blog.com
  • Le blog de chemin.spirituel.net.over-blog.com
  • : Ce deuxième blog est pour continuer à exhorter et encourager mes semblable et y ajouter ce que D.ieu fait encore dans ma vie. par l'Amour de D.ieu en Jésus-Christ Notre Sei.gneur et Sauveur. Toutes inspiration sont données par l'Esprit-Saint sans l'aide d'aucune religion, parce que D.ieu est une relation personnelle et non une religion. Ce sont les hommes religieux qui ont à fait des religions.
  • Contact

Profil

  • Hectorine
  • Shalom dans le Nom de Yeshoua. Je me nomme Hectorine Duclos je suis écrivaine dans le domaine spirituel, c'est un don que D.ieu m'a donné en l'an 1992 et je donne tous ces écrits pour la gloire de D.ieu. Amen!
  • Shalom dans le Nom de Yeshoua. Je me nomme Hectorine Duclos je suis écrivaine dans le domaine spirituel, c'est un don que D.ieu m'a donné en l'an 1992 et je donne tous ces écrits pour la gloire de D.ieu. Amen!

Recherche