Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 14:46

Franck Paul Delon
LA MATURITE SPRITUELLE
 

Galates 4, 1-2 : « Or, aussi longtemps que l'héritier est enfant, je dis qu'il ne diffère en rien d'un esclave, quoiqu'il soit le maître : 2. mais il est sous des tuteurs et des administrateurs jusqu'au temps marqué par le père. »

Avant la venue du Christ, les Juifs , vivaient dans l'esclavage, Les premiers à la manière d'enfants mineurs qui ne peuvent jouir de leur héritage, les seconds à cause de leur idolâtrie. Mais grâce à la venue du Fils et de l'Esprit, Juifs et païens sont appelés à hériter des biens promis tel des fils adoptifs de Dieu.

Hébreux 5, 12-14 : « Vous, en effet, qui depuis longtemps devriez être des maîtres, vous avez encore besoin qu'on vous enseigne les principes élémentaires des oracles de Dieu, vous en êtes venus à avoir besoin de lait et non d'une nourriture solide. 13. Or, quiconque en est au lait n'a pas l'expérience de la parole de justice ; Car il est un enfant. 14. Mais la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux dont le jugement est exercé par l'usage à discerner ce qui est bien et ce qui est mal. »

Paul oppose l'enseignement de base dont ont encore besoin les lecteurs de la lettre à l'instruction plus avancée qu'il cherche à leur transmettre.

Les fondaments :

L'abandon des actes qui mènent à la mort :
Le changement de vie,
le détournement du péché,
la repentance,
l'obéissance,
le baptème,
le baptème du Saint-Esprit,
l'apprentissage des notions essentielles sur lesquelles on peut bâtir.

1 Corinthiens 3, 10-11 : « Selon la grâce de Dieu qui m'a été donnée, j'ai posé le fondement comme un sage architecte, et un autre bâtit dessus. Mais que chacun prenne garde à la manière dont il bâtit dessus. Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, savoir Jésus-Christ. »

Le fondement de l'édifice est Jésus-Christ qui a été crucifié pour nos péchés et qui nous mènent, si nous sommes fidèles jusqu'à la fin, à la vie éternelle.

1 Pierre 2, 9-10 : « Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royale, une nation sainte, un peuple acquis, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière, 10. Vous qui autrefois n'étiez pas un peuple, et qui maintenant êtes le peuple de Dieu, vous qui n'aviez pas obtenu miséricorde et qui maintenant avez obtenu miséricorde. »

Les exigences pour un chrétien mature :

1. Pardonner : une personne mature doit pardonner

Luc 17, 3-4 : « 3.Prenez garde à vous-mêmes. Si ton frère a péché, reprends-le ; et s'il se repent, pardonne-lui. 4. Et s'il a péché contre toi sept fois dans un jour, et que sept fois il revienne à toi, disant : Je me repends, tu lui pardonneras. »

2. Ne pas juger :

Luc 6, 37 : « Ne jugez point, et vous ne serez point jugés ; ne condamnez point, et vous, ne serez point condamnés ; absolvez et vous serez absous. »

Dans d'autres termes :

« Ne vous posez pas en juge d'autrui, et vous ne serez pas vous-mêmes jugés. Gardez-vous de condamner les autres, et, à votre tour, vous ne serez pas condamnés. Pardonnez et vous serez vous-mêmes pardonnés. »

Matthieu 7, 1-5 : « Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés. 2. Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l'on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurer. 3. Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l'œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? 4. Ou comment peux-tu dire à ton frère : Laisse-moi ôter une paille de ton œil, toi qui as une poutre dans le tien ? 5. Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille de l'oeil de ton frère. »

Ne jugez point : Ne condamnez pas, ne vous posez pas en juge d'autrui pour le condamner. Le disciple ne peut prendre la place du Maître, c'est Lui qui prononcera le jugement final. Qui sommes-nous pour juger les autres ? Comment pouvons-nous condamner un frère ou le mépriser ? Ne devons-nous pas tous comparaître devant le tribunal de Dieu ? Chacun ne devra-t'il pas rendre des comptes à Dieu pour lui-même ? Jésus s'élève contre ceux qui condamnent sans témoigner de la pitié, tout en étant aveugles sur leur propre état.

Le jugement-condamnation dont il est question ici, ne doit pas être confondu avec le jugement entre le bien et le mal, qui est recommandé et avec la discipline qui doit s'exercer au sein de l'Eglise.

3. Faire confiance à Dieu :

Esaïe 45, 22 : « Tournez-vous vers moi, et vous serez sauvés, vous tous qui êtes aux extrémités de la terre ! Car, je suis Dieu, et il n'y en a point d'autres. »

L'Eternel invite toutes les nations à se tourner vers lui, leur Créateur et leur seul Sauveur. Dieu est incomparable car il est le seul vrai Dieu.

Romains 4, 19-21 : « Et sans faiblir dans la foi, il ne considéra point que son corps était déjà usé, puisqu'il avait près de cent ans, et que Sara n'était plus en état d'avoir des enfants. 20. Il ne douta point par incrédulité au sujet de la promesse de Dieu ; mais il fut fortifié par la foi, donnant gloire à Dieu, 21. et ayant la pleine conviction que ce qu'il promet il peut aussi l'accomplir. »

La promesse faite à Abraham, et donc à sa descendance découle de sa foi, de sa confiance en Dieu. Ayons » la certitude que Dieu est capable d'accomplir ce qu'il a promis et qu'il est digne d'une confiance absolue, il fera ce qui est bon pour nous. Il veut nous conduire à la Jérusalem céleste, cheminons avec celui qui est digne de confiance et d'adoration sur la terre et dans les cieux.

« Je dirai au septrion : Donne ! Et au midi : Ne retiens pas ! Fais venir mes fils des pays lointains, et mes filles de l'extrémité de la terre, 7. Tous ceux qui s'appellent de mon nom et que j'ai créés pour ma gloire, que j'ai formés et que j'ai faits. » Esaïe 43, 6-7.

L'Eternel annonce le rassemblement de tous les membres du peuple élu des quatre coins de la terre. Si nous faisons confiance à Dieu et sommes nés de nouveau, nous formons le corps du Christ dont Jésus-Christ est la tête.

« Qu'ils le proclament, tous ceux que l'Eternel a délivrés, qu'il a sauvé des mains de l'oppresseur et qu'il a rassemblés de tous pays : de l'est, de l'ouest, du nord et du midi. » Psaume 107, 2-3.


4. Se réjouir dans le Seigneur

Philippiens 4, 4 : « Réjouissez-vous toujours ; je le répète, réjouissez-vous. »

Matthieu 5, 12 : « Réjouissez-vous et soyez dans l'allégresse, parce que votre récompense sera grande dans les cieux ; car c'est ainsi qu'on a persécuté les prophètes qui ont été avant nous. »

5. Le passé, c'est le passé

Esaïe 43, 18 : « Ne pensez plus aux évènements passés, et ne considérez plus ce qui est ancien. »

Luc 17, 32 : « Souvenez-vous de la femme de Loth. Celui qui cherchera à sauver sa vie la perdra et celui qui la perdra la retrouvera. »

6. Mettre sa foi en action

Actes 9, 6 : « Tremblant et saisi d'effroi, il dit : Seigneur, que veux-tu que je fasse ? Et le Seigneur lui dit : Lève-toi, entre dans la ville, et on te diras ce que tu dois faire. »

Puissions-nous être aussi obéissants à la volonté du Saint-Esprit pour annoncer la Bonne Nouvelle de l'Evangile à toutes les créatures que le Seigneur nous confie et à faire en toute chose la volonté parfaite de Dieu.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Www.chemin-Spirituel.net

  • : Le blog de chemin.spirituel.net.over-blog.com
  • Le blog de chemin.spirituel.net.over-blog.com
  • : Ce deuxième blog est pour continuer à exhorter et encourager mes semblable et y ajouter ce que D.ieu fait encore dans ma vie. par l'Amour de D.ieu en Jésus-Christ Notre Sei.gneur et Sauveur. Toutes inspiration sont données par l'Esprit-Saint sans l'aide d'aucune religion, parce que D.ieu est une relation personnelle et non une religion. Ce sont les hommes religieux qui ont à fait des religions.
  • Contact

Profil

  • Hectorine
  • Shalom dans le Nom de Yeshoua. Je me nomme Hectorine Duclos je suis écrivaine dans le domaine spirituel, c'est un don que D.ieu m'a donné en l'an 1992 et je donne tous ces écrits pour la gloire de D.ieu. Amen!
  • Shalom dans le Nom de Yeshoua. Je me nomme Hectorine Duclos je suis écrivaine dans le domaine spirituel, c'est un don que D.ieu m'a donné en l'an 1992 et je donne tous ces écrits pour la gloire de D.ieu. Amen!

Recherche