Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 16:18

L'Amour du monde...

 

 

L'amour du monde Je vous ai parlé dans l'étude précédente de l'amour du Père et je commençais le dernier paragraphe par cette parole de l'apôtre Jean : "Si quelqu'un aime le monde l'amour du Père n'est pas en Lui." L'amour du Père et l'amour du monde sont incompatibles. L'apôtre Jacques écrit, que "celui qui aime le monde se rend ennemi de Dieu." Jacques 4:4 "Adultères que vous êtes! ne savez-vous pas que l’amour du monde est inimitié contre Dieu? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu." Il nous faut choisir car Jésus dit que nous ne pouvons pas servir deux maître, si nous aimons l'un nous ne pouvons aimer aussi l'autre. L'esprit qui inspire le monde est un esprit d'incrédulité, d'impureté, de recherche des plaisirs, de convoitises charnelles, de méchanceté, un esprit de rébellion contre Dieu et sa Parole. La mentalité du monde est à l'opposé du royaume de Dieu, c'est pourquoi nous pouvons comprendre que la véritable repentance consiste en un changement de mentalité et la conversion en un changement de façon de vivre. Que faut-il entendre par l'amour du monde, ou être ami du monde ? Qu'est-ce que le monde dont il est question ici ? Plusieurs expressions font mention du monde : le cosmos, l'univers. C’est le monde entier créé par Dieu, "les cieux et la terre" sortis de ses mains Genèse 1.1, que le N.T. désigne par le mot cosmos. Dieu a créé par sa puissance jusqu’aux atomes de la poussière du monde. Proverbes 8.26; Jérémie 10.12 La terre habitée (grec "oikoumene"). "Prêtez l’oreille, vous tous habitants du monde". Ps 49.2. L’Évangile sera prêché "dans le monde entier... à toutes les nations". Mt 24.14. L’humanité que Dieu aime et voudrait sauver (cosmos). "Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique...". Jean 3.16. Jésus ôte le péché du monde (1.29); il est mort pour les péchés du monde entier : 1 Jean 2.2. Le monde pécheur et mauvais, qui se détourne de Dieu et refuse sa grâce. Il s’agit de nouveau du terme grec cosmos. C’est le milieu où le mal est entré par la chute et où désormais règne la mort : Romains 5.12. Tous les pécheurs marchent "selon le train de ce monde" : Éphésiens 2.2, qui est tout entier "sous la puissance du malin" : 1Jean 5.19. Satan est en effet appelé le Prince de ce monde : Jean 12.31; 14.30; 16.11. Lorsque l'apôtre Jean dit "n'aimez pas le monde, ni ce qui est dans le monde", c'est ce ce monde pécheur et mauvais qu'il désigne. 1 Jean 2.15/17 "N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui; car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde. Et le monde passe, et sa convoitise aussi; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement." Nous le comprenons bien, il s'agit du monde dans lequel nous vivons avec ses convoitises, sa course au profit matériel et terrestre, ses ambitions pour la recherche du pouvoir et de la réussite sociale (l'orgueil de la vie), son indifférence à l'égard du royaume et de la volonté de Dieu (ils ne pensent qu'aux choses de la terre), sa mentalité corrompue, perverse et trompeuse, avec ses ruses, ses artifices pour séduire et pousser à la consommation de choses inutiles et souvent impures. Et puis la recherche effrénée du plaisir, les satisfactions charnelles, l'adulation du corps, dans un dénuement de plus en plus provoquant, suscitant toutes sortes de désirs impurs. Et encore, la banalisation du péché : l'adultère, la fornication, la pornographie, les désirs et les pratiques impures, la recherche de tout ce qui satisfait les instincts charnels, le mensonge, la cruauté, les trafics d'êtres humains : prostitution des femmes, des hommes et des enfants, l'homosexualité, l'esclavage moderne avec le profit au moindre coût du travail des femmes, des hommes et des enfants. Enfin, un esprit religieux trompeur, dont le but est de procurer uniquement le bien-être physique et matériel, sans contrainte morale et sans un réel souci de plaire à Dieu. Un monde sans espérance éternelle, sans vrai Dieu, dont la devise est : Mangeons et buvons, profitons des plaisirs de la vie, sans s'inquiéter si ces plaisirs sont frelatés, impurs, sordides. "Et voici de la gaîté et de la joie! On égorge des bœufs et l’on tue des brebis, on mange de la viande et l’on boit du vin: mangeons et buvons, car demain nous mourrons!" Esaïe 22:13. C'est de ce monde là, dont le Seigneur nous exhorte à nous séparer. 2 Corinthiens 6:17 "C’est pourquoi, Sortez du milieu d’eux, et séparez-vous, dit le Seigneur; ne touchez pas à ce qui est impur, et je vous accueillerai." Apocalypse 18:4 "Et j’entendis du ciel une autre voix qui disait: Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux." Jésus a bien précisée la situation de ses disciples concernant le monde : "Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du mal. Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde. Sanctifie-les par ta vérité: ta parole est la vérité. Comme tu m’as envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde." Jean 17.15/18. Nous sommes dans le monde, nous en faisons partie en tant qu'êtres humains, mais nous ne sommes pas du monde, nous ne lui appartenons plus, nous sommes sortis de son influence, de sa mentalité, de ses habitudes, de sa façon de vivre, appelée : le train de ce monde. L'Église doit être dans le monde comme le navire est dans la mer. Mais lorsque la mer entre dans bateau, la catastrophe n'est pas loin. Or, aujourd'hui, nous constatons que le monde est entré dans les églises et son influence se fait de plus en plus sentir dans la façon de penser et dans les comportements de ceux qui s'appellent "enfants de Dieu". Le monde, par ses artifices, ses séductions, ses plaisirs et sa vitrine publicitaire, suscite la convoitise des chrétiens eux mêmes, qui ne savent plus toujours discerner ce qui est bon ou mauvais et qui, par le goût de la facilité et des satisfactions charnelles, se laissent entraîner dans les compromis, fréquentant sans honte les lieux de plaisirs du monde. Nous ne pouvons servir deux maîtres et je rappelle ce que dit Dieu : "Adultères que vous êtes! ne savez-vous pas que l’amour du monde est inimitié contre Dieu? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu." Jacques 4:4. Il y a un esprit qui agit dans le monde, c'est-à-dire dans le cœur de tous ceux qui n'appartiennent pas au Seigneur Jésus-Christ, qui les poussent à la rébellion contre Dieu, et cet esprit c'est celui du malin, selon ce qui est écrit : "Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés, dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion. Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres…" Éphésiens 2.1/3. Le monde est gouverné par celui que Jésus nomme "Le prince de ce monde", qui est aussi le prince du monde des ténèbres, le prince de la puissance de l'air, c'est à dire des esprits mauvais, des démons. L'expression "Le prince de ce monde" - "Le prince du monde" - se trouve en Jean 12:31 - Jean 14:30 - Jean 16:11. Jésus dit : "Il n'a rien en moi." Jean 14.30. Il faut aussi qu'il ait de moins en moins de choses en nous, qui appartenons au Seigneur, qui sommes de Dieu ! Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier est sous la puissance du malin : 1 Jean 5:19. Si nous aimons le monde et nous conformons à sa mentalité et sa dissolution, si nous cherchons en lui notre plaisir, nous laissons à celui qui tient le monde sous son joug, Satan, d'avoir des entrées dans notre vie ! Aussi, "n’aimons pas le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui." 1 Jean 2:15. Nous avons bien lu : si nous avons en nous l'amour du Père, nous ne pourrons pas avoir en même temps l'amour du monde. Le Seigneur nous exhorte à être différents : "Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait." Romains 12:2. Bien sûr, notre façon de vivre pour plaire à Dieu, ne plaira pas pas à tout le monde, comme le dit l'apôtre Jean : "Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui est à lui; mais parce que vous n’êtes pas du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela le monde vous hait." Jean 15:19. Peut-être que certains trouveront mon discours sévère, excessif, mais je vous dis la vérité devant Dieu. Nous sommes toujours placés devant un choix décisif : un chemin large et facile qui mène à la perdition, que beaucoup suivent, un chemin étroit et difficile (pour la chair) qui mène à la vie et il y en a peu qui s'y engagent. Ce choix s'appelle "la croix de Christ". Rappelons les paroles qu'il adresse à ses disciples : "Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive." Matthieu 16:24. Il y a des choses qui doivent être crucifiées dans notre vie : tout ce qui est charnel, la vieille nature. "Sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché." Romains 6:6. Pour conclure, cette exhortation, incomplète je le sais, écoutons ce que Moïse disait à son peuple : http://www.facebook.com/l/1451di0f1M79TcLcPHunABfNXdw/Deut.30.16/20 "Car je te prescris aujourd’hui d’aimer l’Éternel, ton Dieu, de marcher dans ses voies, et d’observer ses commandements, ses lois et ses ordonnances, afin que tu vives et que tu multiplies, et que l’Éternel, ton Dieu, te bénisse dans le pays dont tu vas entrer en possession. Mais si ton cœur se détourne, si tu n’obéis point, et si tu te laisses entraîner à te prosterner devant d’autres dieux et à les servir, je vous déclare aujourd’hui que vous périrez, J’en prends aujourd’hui à témoin contre vous le ciel et la terre: j’ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité, pour aimer l’Éternel, ton Dieu, pour obéir à sa voix, et pour t’attacher à lui: car de cela dépendent ta vie et la prolongation de tes jours," Plus tard Josué qui aura la responsabilité de conduire le peuple de Dieu dira : "Si vous ne trouvez pas bon de servir l’Éternel, choisissez aujourd’hui qui vous voulez servir... Moi et ma maison, nous servirons l’Éternel." Josué 24:15. Même si le choix semble difficile à notre chair, disons avec l'apôtre Paul : Galates 6:14 "Pour ce qui me concerne, loin de moi la pensée de me glorifier d’autre chose que de la croix de notre Seigneur Jésus-Christ, par qui le monde est crucifié pour moi, comme je le suis pour le monde!

Lavinia Sobel 22 février 05:26
L'amour du monde

Je vous ai parlé dans l'étude précédente de l'amour du Père et je commençais le dernier paragraphe par cette parole de l'apôtre Jean : "Si quelqu'un aime le monde l'amour du Père n'est pas en Lui." L'amour du Père et l'amour du monde sont incompatibles. L'apôtre Jacques écrit, que "celui qui aime le monde se rend ennemi de Dieu."

Jacques 4:4 "Adultères que vous êtes! ne savez-vous pas que l’amour du monde est inimitié contre Dieu? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu."

Il nous faut choisir car Jésus dit que nous ne pouvons pas servir deux maître, si nous aimons l'un nous ne pouvons aimer aussi l'autre. L'esprit qui inspire le monde est un esprit d'incrédulité, d'impureté, de recherche des plaisirs, de convoitises charnelles, de méchanceté, un esprit de rébellion contre Dieu et sa Parole. La mentalité du monde est à l'opposé du royaume de Dieu, c'est pourquoi nous pouvons comprendre que la véritable repentance consiste en un changement de mentalité et la conversion en un changement de façon de vivre.

Que faut-il entendre par l'amour du monde, ou être ami du monde ? Qu'est-ce que le monde dont il est question ici ? Plusieurs expressions font mention du monde : le cosmos, l'univers. C’est le monde entier créé par Dieu, "les cieux et la terre" sortis de ses mains Genèse 1.1, que le N.T. désigne par le mot cosmos. Dieu a créé par sa puissance jusqu’aux atomes de la poussière du monde. Proverbes 8.26; Jérémie 10.12 La terre habitée (grec "oikoumene").

"Prêtez l’oreille, vous tous habitants du monde". Ps 49.2.

L’Évangile sera prêché "dans le monde entier... à toutes les nations". Mt 24.14. L’humanité que Dieu aime et voudrait sauver (cosmos).

"Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique...". Jean 3.16.

Jésus ôte le péché du monde (1.29); il est mort pour les péchés du monde entier : 1 Jean 2.2. Le monde pécheur et mauvais, qui se détourne de Dieu et refuse sa grâce. Il s’agit de nouveau du terme grec cosmos. C’est le milieu où le mal est entré par la chute et où désormais règne la mort : Romains 5.12. Tous les pécheurs marchent "selon le train de ce monde" : Éphésiens 2.2, qui est tout entier "sous la puissance du malin" : 1Jean 5.19. Satan est en effet appelé le Prince de ce monde : Jean 12.31; 14.30; 16.11.

Lorsque l'apôtre Jean dit "n'aimez pas le monde, ni ce qui est dans le monde", c'est ce ce monde pécheur et mauvais qu'il désigne.

1 Jean 2.15/17 "N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui; car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde. Et le monde passe, et sa convoitise aussi; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement."

Nous le comprenons bien, il s'agit du monde dans lequel nous vivons avec ses convoitises, sa course au profit matériel et terrestre, ses ambitions pour la recherche du pouvoir et de la réussite sociale (l'orgueil de la vie), son indifférence à l'égard du royaume et de la volonté de Dieu (ils ne pensent qu'aux choses de la terre), sa mentalité corrompue, perverse et trompeuse, avec ses ruses, ses artifices pour séduire et pousser à la consommation de choses inutiles et souvent impures. Et puis la recherche effrénée du plaisir, les satisfactions charnelles, l'adulation du corps, dans un dénuement de plus en plus provoquant, suscitant toutes sortes de désirs impurs.

Et encore, la banalisation du péché : l'adultère, la fornication, la pornographie, les désirs et les pratiques impures, la recherche de tout ce qui satisfait les instincts charnels, le mensonge, la cruauté, les trafics d'êtres humains : prostitution des femmes, des hommes et des enfants, l'homosexualité, l'esclavage moderne avec le profit au moindre coût du travail des femmes, des hommes et des enfants. Enfin, un esprit religieux trompeur, dont le but est de procurer uniquement le bien-être physique et matériel, sans contrainte morale et sans un réel souci de plaire à Dieu.

Un monde sans espérance éternelle, sans vrai Dieu, dont la devise est : Mangeons et buvons, profitons des plaisirs de la vie, sans s'inquiéter si ces plaisirs sont frelatés, impurs, sordides.

"Et voici de la gaîté et de la joie! On égorge des bœufs et l’on tue des brebis, on mange de la viande et l’on boit du vin: mangeons et buvons, car demain nous mourrons!" Esaïe 22:13.

C'est de ce monde là, dont le Seigneur nous exhorte à nous séparer.

2 Corinthiens 6:17 "C’est pourquoi, Sortez du milieu d’eux, et séparez-vous, dit le Seigneur; ne touchez pas à ce qui est impur, et je vous accueillerai."

Apocalypse 18:4 "Et j’entendis du ciel une autre voix qui disait: Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux."

Jésus a bien précisée la situation de ses disciples concernant le monde :

"Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du mal. Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde. Sanctifie-les par ta vérité: ta parole est la vérité. Comme tu m’as envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde." Jean 17.15/18.

Nous sommes dans le monde, nous en faisons partie en tant qu'êtres humains, mais nous ne sommes pas du monde, nous ne lui appartenons plus, nous sommes sortis de son influence, de sa mentalité, de ses habitudes, de sa façon de vivre, appelée : le train de ce monde.

L'Église doit être dans le monde comme le navire est dans la mer. Mais lorsque la mer entre dans bateau, la catastrophe n'est pas loin.

Or, aujourd'hui, nous constatons que le monde est entré dans les églises et son influence se fait de plus en plus sentir dans la façon de penser et dans les comportements de ceux qui s'appellent "enfants de Dieu". Le monde, par ses artifices, ses séductions, ses plaisirs et sa vitrine publicitaire, suscite la convoitise des chrétiens eux mêmes, qui ne savent plus toujours discerner ce qui est bon ou mauvais et qui, par le goût de la facilité et des satisfactions charnelles, se laissent entraîner dans les compromis, fréquentant sans honte les lieux de plaisirs du monde.

Nous ne pouvons servir deux maîtres et je rappelle ce que dit Dieu :

"Adultères que vous êtes! ne savez-vous pas que l’amour du monde est inimitié contre Dieu? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu." Jacques 4:4.

Il y a un esprit qui agit dans le monde, c'est-à-dire dans le cœur de tous ceux qui n'appartiennent pas au Seigneur Jésus-Christ, qui les poussent à la rébellion contre Dieu, et cet esprit c'est celui du malin, selon ce qui est écrit :

"Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés, dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion. Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres…" Éphésiens 2.1/3.

Le monde est gouverné par celui que Jésus nomme "Le prince de ce monde", qui est aussi le prince du monde des ténèbres, le prince de la puissance de l'air, c'est à dire des esprits mauvais, des démons. L'expression "Le prince de ce monde" - "Le prince du monde" - se trouve en Jean 12:31 - Jean 14:30 - Jean 16:11. Jésus dit :

"Il n'a rien en moi." Jean 14.30.

Il faut aussi qu'il ait de moins en moins de choses en nous, qui appartenons au Seigneur, qui sommes de Dieu ! Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier est sous la puissance du malin : 1 Jean 5:19. Si nous aimons le monde et nous conformons à sa mentalité et sa dissolution, si nous cherchons en lui notre plaisir, nous laissons à celui qui tient le monde sous son joug, Satan, d'avoir des entrées dans notre vie ! Aussi,

"n’aimons pas le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui." 1 Jean 2:15.

Nous avons bien lu : si nous avons en nous l'amour du Père, nous ne pourrons pas avoir en même temps l'amour du monde. Le Seigneur nous exhorte à être différents :

"Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait." Romains 12:2.

Bien sûr, notre façon de vivre pour plaire à Dieu, ne plaira pas pas à tout le monde, comme le dit l'apôtre Jean :

"Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui est à lui; mais parce que vous n’êtes pas du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela le monde vous hait." Jean 15:19.

Peut-être que certains trouveront mon discours sévère, excessif, mais je vous dis la vérité devant Dieu. Nous sommes toujours placés devant un choix décisif : un chemin large et facile qui mène à la perdition, que beaucoup suivent, un chemin étroit et difficile (pour la chair) qui mène à la vie et il y en a peu qui s'y engagent. Ce choix s'appelle "la croix de Christ". Rappelons les paroles qu'il adresse à ses disciples :

"Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive." Matthieu 16:24.

Il y a des choses qui doivent être crucifiées dans notre vie : tout ce qui est charnel, la vieille nature.

"Sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché." Romains 6:6.

Pour conclure, cette exhortation, incomplète je le sais, écoutons ce que Moïse disait à son peuple :

http://www.facebook.com/l/1451di0f1M79TcLcPHunABfNXdw/Deut.30.16/20 "Car je te prescris aujourd’hui d’aimer l’Éternel, ton Dieu, de marcher dans ses voies, et d’observer ses commandements, ses lois et ses ordonnances, afin que tu vives et que tu multiplies, et que l’Éternel, ton Dieu, te bénisse dans le pays dont tu vas entrer en possession. Mais si ton cœur se détourne, si tu n’obéis point, et si tu te laisses entraîner à te prosterner devant d’autres dieux et à les servir, je vous déclare aujourd’hui que vous périrez, J’en prends aujourd’hui à témoin contre vous le ciel et la terre: j’ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité, pour aimer l’Éternel, ton Dieu, pour obéir à sa voix, et pour t’attacher à lui: car de cela dépendent ta vie et la prolongation de tes jours,"

Plus tard Josué qui aura la responsabilité de conduire le peuple de Dieu dira :

"Si vous ne trouvez pas bon de servir l’Éternel, choisissez aujourd’hui qui vous voulez servir... Moi et ma maison, nous servirons l’Éternel." Josué 24:15.

Même si le choix semble difficile à notre chair, disons avec l'apôtre Paul :

Galates 6:14 "Pour ce qui me concerne, loin de moi la pensée de me glorifier d’autre chose que de la croix de notre Seigneur Jésus-Christ, par qui le monde est crucifié pour moi, comme je le suis pour le monde!

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Hecto - dans AMOUR DU PÈRE
commenter cet article

commentaires

Www.chemin-Spirituel.net

  • : Le blog de chemin.spirituel.net.over-blog.com
  • Le blog de chemin.spirituel.net.over-blog.com
  • : Ce deuxième blog est pour continuer à exhorter et encourager mes semblable et y ajouter ce que D.ieu fait encore dans ma vie. par l'Amour de D.ieu en Jésus-Christ Notre Sei.gneur et Sauveur. Toutes inspiration sont données par l'Esprit-Saint sans l'aide d'aucune religion, parce que D.ieu est une relation personnelle et non une religion. Ce sont les hommes religieux qui ont à fait des religions.
  • Contact

Profil

  • Hectorine
  • Shalom dans le Nom de Yeshoua. Je me nomme Hectorine Duclos je suis écrivaine dans le domaine spirituel, c'est un don que D.ieu m'a donné en l'an 1992 et je donne tous ces écrits pour la gloire de D.ieu. Amen!
  • Shalom dans le Nom de Yeshoua. Je me nomme Hectorine Duclos je suis écrivaine dans le domaine spirituel, c'est un don que D.ieu m'a donné en l'an 1992 et je donne tous ces écrits pour la gloire de D.ieu. Amen!

Recherche